mr jack redimensionné

Jeu de plateau : Mr Jack, à la poursuite de Jack l’Eventreur

Posté le 29 novembre 2014 par

Si Ninik’s land s’intéresse souvent aux nouveautés, il est tout aussi intéressant de faire un petit tour dans le passé pour découvrir des œuvres plus anciennes. C’est ainsi que nous allons nous pencher sur un jeu au concept inépuisable, Mr Jack

Mr Jack fait partie des nombreuses œuvres à s’être intéressées à Jack l’Eventreur. Certes, l’énigme a récemment été résolue mais, faisant partie des plus grands mystères de l’Histoire, de par l’horreur des crimes commis et du côté insaisissable du personnage, Jack l’Eventreur n’a eu de cesse de fasciner les gens.

mr jack

En ce qui concerne les jeux de plateau, Mr Jack n’est pas le seul à s’être penché sur le personnage, et l’on peut aisément citer l’excellent London 1888, jeu semi-coopératif passionnant et jamais répétitif. Mr Jack se distingue pour deux raisons de l’imposant London 1888. D’une part, les règles, très simples, permettent de plonger quasi-immédiatement dans ce jeu, et font de Mr Jack le choix idéal pour quelqu’un qui n’aime pas beaucoup les jeux de plateau et ne veut pas passer des heures autour de la table (les parties sont assez courtes). Il est aussi une transition parfaite pour un amateur de jeu ne connaissant que les traditionnels (monopoly, cluedo et autres) et qui voudrait découvrir le vivier fascinant que représente ce loisir quand on s’éloigne des sentiers battus.

Mr Jack est créé par Bruno Cathala, à qui l’on doit récemment le passionnant et magnifique Abyss, et Ludovic Maublanc, qui a participé au délirant Cash’n Gun, revenu il y a peu dans une deuxième édition aussi superbe qu’amusante.

Par bien des côtés, Mr Jack se situe entre le jeu apéritif et le gros jeu. Les règles sont extrêmement simples (et, expliquées par des pictogrammes à même le plateau, ne nécessitent très rapidement plus l’utilisation du livret), et les parties courtes. Cependant, le jeu possède tout de même un plateau, des pions et des jetons, faisant de Mr Jack un beau jeu, avec de très agréables illustrations. Nous les devons à Piéro La Lune, illustrateur prolifique à qui l’on doit entre-autre Ghost Stories.

mr jack 2

Dans Mr Jack, seuls deux joueurs s’affrontent, l’un incarnant le terrible Jack l’Eventreur, et l’autre l’enquêteur cherchant à le débusquer. Le problème, c’est que, sur le plateau, les différents protagonistes sont bougés par les deux joueurs, et que l’enquêteur ignore qui est Jack l’Eventreur, ce dernier étant déterminé aléatoirement. Ainsi, nous retrouvons plusieurs personnages célèbres qui évoluent dans ce White Chapel reconstitué, comme Sherlock Holmes, Watson, Lestrade et quelques autres, tous ayant, en terme de règles, une capacité particulière. Quatre sur les huit sont bougés chaque tour. Ils sont choisis de manière semi-hasardeuse, car les quatre qui vont se déplacer dans un tour sont déterminés au hasard, mais ensuite, parmi ces quatre protagonistes, l’ordre dans lesquels ils vont être déplacés (et la nature du joueur s’en chargeant) devient stratégique. Le but de l’enquêteur est de savoir qui est Jack et de l’appréhender. A la fin de chaque tour, ce dernier doit dire s’il est dans la lumière (adjacent à un autre personnage, dans la lumière d’un réverbère ou de la lampe de Watson) ou dans l’ombre, et ainsi, l’enquêteur peut déduire, plus ou moins lentement, qui est innocent et qui est suspect. Il doit ainsi procéder par élimination, tout en empêchant Jack d’atteindre une des sorties non-barrées par des policiers, et ainsi de disparaître. L’Eventreur, de son côté, doit éviter qu’on ne devine qui il est et, s’il arrive à fuir alors qu’il est dans l’ombre, il gagne la partie.

Le jeu, grâce à des mécanismes simples, repose sur la chance, certes, mais sur de bonnes notions de stratégie qui impliquent de réfléchir avant de déplacer un personnage. Mr Jack est ainsi un jeu vers lequel on revient facilement, même si l’amateur de jeux complexes et de parties de longue haleine lui préférera des plateaux plus imposants, comme London 1888, pour rester dans la même thématiques, ou encore Arkham Horror. Cependant, Mr Jack est un excellent choix pour une partie à deux, qui ne prendrait pas beaucoup de temps et, avec sa thématique passionnante, ne peut que donner envie de le ressortir à l’occasion.

Mr Jack, de Bruno Cathala et Ludovic Maublanc, disponible chez Hurrican depuis 2006

Imprimer


Laissez un commentaire


*