La-tour-fantome-tome 3 redimensionné

Manga : La Tour fantôme tome 3, le temps des révélations

Posté le 22 septembre 2014 par

La fin du deuxième tome de La Tour fantôme avait laissé notre trio dans une situation ayant certes peu de rapport avec la fameuse Tour, mais qui se révélait être un cliffhanger des plus tendu. Que nous réserve cette suite ? Nous ramènera-t-elle sur les lieux emblématiques du manga, ou continuera-t-elle à faire voyager nos héros ?

Si Nogizaka Taro continue à s’égarer dans des thématiques diverses, ce tome 3 n’en est pas moins le volume des révélations. Tetsuo, mystérieux personnage s’il en est, dévoile déjà, dans les premières pages, une grande partie de sa personnalité, alors que nos héros continuent à frayer avec l’étrange savant fou qui n’entretient aucun rapport avec l’intrigue (du moins pour l’instant). Ces pages restent des plus plaisantes, surtout grâce à ces révélations, mais leur légitimité n’en est pas moins sujette à caution.

la tour fantome tome 3

Et si, ensuite, l’auteur ramène enfin le lecteur à la Tour, il creuse certaines thématiques et en ajoute d’autres. Bien entendu, le lecteur avait forcément pensé, alors qu’il découvrait l’Horloge de la mort, à un sinistre Bossu de notre dame. Cette thématique est au cœur de ce troisième volume, alors que le lecteur, surpris, découvre qui n’est pas l’Horloge de la mort (pour ce qui est de son identité, il faudra encore être patient).

Mais surtout, le mangaka envoie nombre de personnes (nos héros, quelques policiers et plusieurs serviteurs du procureur) explorer la bâtisse, truffée de passages secrets et de pièges aussi vicieux que sanglant. Ainsi, le lecteur, surpris, se retrouve dans une exploration de donjons propre aux jeux de rôles, ou à la littérature pulp, avec pics jaillissant des murs, fausses cachées, et autres, sans oublier le terrible tueur qui hante les couloirs et massacre les pauvres âmes séparées de ses compatriotes (le donjon redessinant ses plans au fil des passages ouverts par nos infortunés prisonniers). Ainsi, le lecteur, très surpris de la tournure des événements, assiste à un jeu de massacre sadique, très slasher, le tout dans des gerbes de sang.

Cette deuxième partie, émaillée de moins de dialogues, scotche le lecteur à son siège, alors qu’il se retrouve pris au jeu et plonge, comme les protagonistes de l’histoire, dans les méandres sombres et malsains.

tour fantome tome 3 2

A travers ce dédale qui verra nombre de cadavres apparaître, l’auteur en profite pour livrer nombre de révélations, alors que nous avons confirmation des motivations de Tetsuo, et que nous découvrons qui est vraiment l’ancien fiancé de Reiko. Nogizaka Taro, n’oubliant pas la quête initiatique qui colle à la peau de Taïchi, le fait achever ce récit adulte, alors que, comprenant les implications de cette chasse au trésor et de cette poursuite du tueur, il accepte en partie ses sentiments pour Tetsuo et cesse d’avoir peur.

Ce troisième tome, très orienté action, mais en même temps livrant suffisamment de clés pour satisfaire le lecteur (mais pas trop, nombre de questions étant encore sans réponse) est ainsi un épisode charnière. Dynamique et tendu en diable, il donne envie de se jeter immédiatement sur le quatrième tome, prouvant que La Tour fantôme, bien qu’étant parfois bordélique, avec des pistes parfois sans rapport avec l’intrigue, n’en est pas moins une série passionnante, délicieusement sombre, un thriller dont on ne sort pas indemne. D’autant que les dessins, à la sobriété de bon aloi, ne font qu’accentuer l’horreur des situations, ou l’atrocité de ce meurtrier sans pitié.

La Tour fantôme, tome 3, disponible chez Glénat depuis le 02 juillet 2014

La critique du tome 1

La critique du tome 2

Imprimer


Laissez un commentaire


*